Editorial

Restosducoeur Logo

Editorial

Nantes, le 25 Novembre 2020

Depuis maintenant 10 ans, je parcours la France, parfois l’Europe, à la poursuite de mon obsession.
A ces moments où nous vibrons tous à l'unisson, de nos coeurs, de nos corps, de nos esprits.
A ces instants unis, où malgré nos différences évidentes, nous sommes tous libres d’être, ensemble et égaux.

Emu aux larmes parfois, peu de choses provoquent en moi une émotion aussi forte.
À un point tel, que vivre ces instants et en archiver leurs souvenirs m’est devenu un sacerdoce, une absolue nécessité, une profession, une vie.

Dans une société où le contrôle sur nos vies et nos libertés sont devenus de réel et concret sujets d'inquiétudes, ou le rejet de l'autre, généralisé, amène à une violence verbale ou écrite quotidienne, physique parfois, dans un monde ou la réduction des contacts est devenu la norme, je ne vous cacherai pas que j'ai eu fortement envie de plonger dans mes souvenirs et de m’enivrer de leurs essences. Ces souvenirs ce sont les miens, les vôtres, les nôtres, ils nous relient pour bon nombre d'entre eux.

Jamais je n’aurais pensé un jour regarder mes travaux avec les yeux que je porte sur eux aujourd'hui.
De l'importance de la curiosité, des voyages, des rencontres, des sourires, du partage, de cette énergie collective, du lien, d’ailleurs et de liberté.

Pour ne pas oublier ces instants, je vous propose une centaine de photos réalisées ses 10 dernières années. :

Laurent Garnier, Rex Club, Astropolis, Time Warp, Warehouse, Panoramas Festival, Dream Nation Festival, Techno Parade, mais aussi Manu Le Malin, Arnaud Rebotini, Rone, Saint Germain, Amelie Lens, Pfel & Grimm, Electric Rescue, Louisahhh, Dj Deep, et bien d’autres artistes tous réunis, pour la première fois accessible à l’impression, et fabriqué en France.

J’ai évidemment une pensée particulière pour l'ensemble de ce que l’on nomme un secteur, une industrie, qui est la mienne, mais qui pour moi sont des amis, des collègues, des humains remarquables et engagés, des moteurs parfois. Toutes ces personnes que l'on nomme trop peu aujourd'hui, techniciens, régisseurs, barmans, agent d’accueil ou de sécurité, patrons de salles de concerts, de clubs et de festivals, organisateurs, artistes, à toutes celles et ceux, quelqu’il soit, qui se sont investis, dans la création de ces événements, dont on mesure aujourd'hui l’absence et dont je mesure en conséquences, les dégâts humains et économiques, terribles.

Je constate tristement, à quel point la situation actuelle impacte toutes les couches de la société, tous secteurs, toutes professions, toutes classes sociales, à quelques exceptions, touchant avec violence et désespoir les plus fragiles d’entre nous.

C’est dans cette réflexion que 20% des bénéfices seront intégralement reversés au crédit des Restaurants du Cœur, sur l'intégralité des ventes réalisées entre le 04 décembre 2020 et le 31 janvier 2021, pour soutenir leurs actions alimentaires, culturelles et sportives. Parce qu'ils sont à côté des plus fragiles, comme ils le furent dans mon enfance pour ma famille, parce que putain « Que dirait Coluche ? », parce qu'un bénéficiaire sur deux à moins de 25 ans, et rien que cela… c’est choquant.

Alors à ceux qui s’en souviennent… Et a ceux qui veulent s’en souvenir…
Paix, Amour, Unité, Respect, Solidarité ! 

Un grand merci à tous les artistes, à tous les clubs et festivals qui ont accepté de se joindre à cette initiative ainsi qu'à celles et ceux qui l'ont été solidaire, envers moi.

Enfin, et naturellement mes derniers mots seront pour toutes les personnes qui ont perdu un proche et à ceux qui sont en première ligne, et ils sont nombreux.

Qu’il me tarde de tous vous retrouver.
Prenez soin de vous.

David Boschet.